Anna-Maria Nédéva

Partie clinique

Partie théorique

Annexe

Musicothérapie réceptive

Partie clinique
Globalement, l’expérience musicale dans ce groupe a permis de remonter des réactions émotionnelles, fortement refoulées. Puis chacun à sa manière et selon ses propres défenses a pu travailler dessus… Dans un groupe thérapeutique, l’utilisation de la musique élargit la palette d’intervention du thérapeute.
Comme nous avons vu, les ressentis ne sont pas seulement imaginatifs, mais aussi très physiques ! Cela est important, car c’est un moyen de toucher le corps sans un touché physique direct.

Lire ce document
Partie théorique
La musique, en raison de sa structure vibratoire, est porteuse d’information.  Le cerveau humain, qui est l'un des systèmes les plus complexes et le centre de traitement des informations pour la structure humaine a besoin d’un flux d’énergie très important pour maintenir son équilibre. Dans notre cerveau, cette énergie pro-duit des ondes cérébrales, mesurables sur un électro encéphalogramme ou d’autres techniques d’observations de son activité.

Lire ce document


Anna-Maria Nédéva Musicothérapie dans un espace individuel

Le conscient s’exprime avec le verbe, l’inconscient devient conscient par la musique ...

Ecrivez-moi